Enquête par entretiens : les seniors de plus de 60 ans et le numérique

Le projet RICSA s’intéresse aux usages numériques des seniors, notamment ceux concernant les pratiques de recherche d’information et d’automédication. Pour ce faire, nous avons mis en place un questionnaire destiné aux personnes de plus de 60 ans, qu’elles soient toujours actives ou déjà à la retraite.
download
Après plusieurs semaines d’enquêtes en ligne, nous avons obtenu un nombre conséquent de réponses et pouvons débutant l’analyse des réponses. Nous tenons à remercier l’ensemble des participants y ayant répondu !
Le projet RICSA début ainsi son second volet : l’enquête par entretiens de 30-40minutes, auprès de personnes de plus de 60 ans résidant en Aquitaine.
Pourquoi participer ?
Le projet cherche à comprendre vos pratiques numériques à  vous, personnes de plus de soixante ans. Nous avons à cœur de répondre à VOS problématiques concernant ce sujet, ainsi qu’à VOS besoins, afin de vous offrir des solutions adaptées à VOS attentes !
Pour cela, il est nécessaire de connaître vos dites problématiques, ainsi que vos habitudes et vos pratiques. C’est en vous comprenant que nous parviendrons à proposer des solutions pertinentes à vos besoins !
Nous pensons que c’est par le rencontre et le dialogue que nous parviendrons à vous connaître et à comprendre vos pratiques.
Comment participer ?
Rien de plus simple : il vous suffit de contacter notre ingénieur d’étude, Eloria Vigouroux-Zugasti, à l’adresse mail suivante : e.vigouroux.zugasti@gmail.com, afin de convenir d’un lieu et d’une date de rendez-vous pour réaliser un entretien.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter notre site Internet, notamment la page Qui sommes-nous !

2 réflexions au sujet de « Enquête par entretiens : les seniors de plus de 60 ans et le numérique »

  1. Comme le mentionne mon prédécesseur Lalanne à nos âges (j’ai 75 ans) il serait exceptionnel de ne pas avoir de problèmes de santé.
    Pour vous donner un exemple de la dernière recherche que nous avons effectuée mon épouse et moi-même : elle souffre depuis un peu plus de 2 mois de douleurs sciatique et cruralgique. et seul le repos couché est supportable. Après 15 jours à trois semaines d’anti-inflammatoires sans succès, elle a dû arrêter. Malheureusement pour elle elle ne supporte aucun dérivés morphinés, nous avons donc fait des recherches pour savoir si un autre type de médicament pourrait amoindrir les douleurs. Dans les Landes, il faut plus d’un mois pour avoir un IRM. Suite à cet examen et avant qu’elle ne puisse avoir un rendez-vous avec son docteur, nous avons recherché sur internet les explications et les solutions possibles dans son cas. Elle attend maintenant de voir un chirurgien à Bordeaux et nous avons recherché où il consulte et où il opère.
    Il est clair que si nous avions trouvé un médicament qui puisse la soulager, elle n’aurait rien fait sans l’avis de son médecin.

  2. Je crois que ce type de sondage peut être utile, les questions de santé sont, évidemment, une des premières préoccupations des séniors, en particulier les suites d’opération ou la déliquescence de certaines de nos fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *